Aller plus loin

La rampe de balisage découpa en rouge un morceau de nuit, un rectangle noir.

Saint Exupéry

Qualifications supplémentaires

Une fois le PPL obtenu, il est toujours possible d’aller plus loin et de découvrir de nouvelles façons de piloter. Que ce soit pour voler de nuit, dans les nuages ou à l’étranger, il y en a pour tous les goûts.

Lâcher sur d’autres avions

Si vous avez appris à piloter sur F-GMKG ou F-GZYA, vous pouvez par exemple avoir envie de partir en voyage sur F-HBAV et son pilote automatique, ou bien sur F-GDIH et son avionique dernière génération. Pour cela, il est nécessaire de se familiariser avec les nouvelles caractéristiques de l’avion souhaité par quelques heures d’instruction au sol puis en vol. Un instructeur pourra alors vous lâcher sur cet avion, ce qui vous autorisera à le piloter seul.

Il est également possible de se faire lâcher sur le TB-20 d’un partenaire de l’aéroclub de Limoges, ce qui permet d’obtenir les habilitations train rentrant et hélice à pas variable.

Vol de nuit

vfrnuitLe vol de nuit est une toute autre approche du pilotage qui permet de redécouvrir depuis le ciel des paysages transformés par la nuit. À l’aéroclub de Limoges, toutes les conditions sont réunies pour s’y former : les instructeurs sont qualifiés pour former au vol de nuit, et l’aéroport dispose de tout l’équipement nécessaire à son bon déroulement.

Compétence linguistique anglais

La France est magnifique vue du ciel, mais les autres pays ne déméritent pas non plus. Pour voler à l’étranger, il est fortement conseillé d’obtenir la compétence linguistique anglais nommée PART-FCL.055. C’est la clé pour voler dans le ciel du monde entier.

Il existe plusieurs niveaux de compétence de difficulté croissante :

  • le niveau 4 est valable 4 ans
  • le niveau 5 est valable 6 ans
  • le niveau 6 est valable à vie

La formation se déroule à distance. L’examen comporte deux modules : une compréhension orale et une expression orale. Une troisième épreuve sous forme de QCM peut aussi être nécessaire, en fonction de la compétence visée. Plus d’informations sont disponibles ici.

Voltige

Les amateurs de sensations fortes peuvent aussi s’initier à la voltige avec nos voisins.

Vol à voile (planeur)

Si vous rêvez de voler dans le ciel limougeaud à la manière d’un oiseau et en silence, vous pouvez découvrir le vol à voile à l’ALSA.

Vol aux instruments (IFR)

Le vol aux instruments ou IFR (Instrument Flight Rules) est un type de vol qui permet de piloter avec la seule aide des instruments de l’avion et du guidage du contrôle aérien, sans information visuelle extérieure. Cela permet notamment de pouvoir voler même quand les conditions de visibilité sont mauvaises, en cas de mauvais temps ou dans les nuages. On parle alors de conditions IMC (Instrument Meteorological Conditions), par opposition au vol VFR (Visual Flight Rules) en conditions VMC (Visual Meteorological Conditions).

Après l’obtention du LAPL ou du PPL, seuls les vols en VFR sont autorisés. Pour pouvoir voler en conditions IMC, les titulaires du PPL peuvent donc se perfectionner pour obtenir la qualification IR. Ce sont les règles IFR que suivent la grande majorité des vols commerciaux.

Le gros avantage de l’IFR est donc de pouvoir voler même par mauvaises conditions météo !

L’aéroclub de Limoges offre plusieurs formations à l’IFR. Pour en savoir plus, consultez la rubrique dédiée.

Devenir pilote professionnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *